Contact

Pour s'inscrire à un atelier, des questions, demande de services, collaboration ou juste pour nous dire salut, n'hésitez pas à nous écrire via le formulaire ci-contre !

 

Don't hesitate to contact us for any questions, comments, requests or just to say hi with the form below !

Nom *
Nom

Explorations textiles et transformations naturelles

Journal

Teinture solaire : Betteraves

bleu poussière

IMG_3476_1.JPG
IMG_3576_1.JPG

Après plusieurs jours gris et de pluie le printemps dévoile enfin ses couleurs et c'est l'occasion pour moi de profiter du plein-air et des petits plaisirs que la nature nous offre si généreusement. Lors de mes dernières randonnées j'ai été particulièrement charmée par le rouge des branches de cornouillers tirant sur le magenta lorsqu'on s'en rapproche. Ça m'a immédiatement rappelé la richesse chromatique des betteraves et j'ai eu envie d'en faire une teinture solaire pour essayer de voir si je pouvais obtenir du rouge. 

* Pour plus de détails sur le processus de photo-oxydation (teinture solaire), le mordant à l'alun et autres conseils pratiques, réferrez-vous d'abord à mon premier article sur le sujet.

Je dois admettre que durant cette exploration j'ai dû faire face à plusieurs essais et erreurs. Bien que je n'ai pas obtenu le rouge escompté au départ j'ai adoré faire face à  de nouvelles façons de faire et le résultat final me plaît somme toute pas mal !

 

Voici les détails de mon expérimentation :

 

Bain initial
 

  • J'ai fait tremper 500 gr. de betteraves non pelées et coupées en quartiers dans 1,5 L d'eau froide du robinet pendant 48 hres. J'ai ensuite égoutter le tout et transférer dans un bocal de 2 L.

 

  • La dernière fois j'avais préalablement mordancé ma fibre à froid avec un ratio du poids de la fibre de 10% d'alun et 5% de crème de tartre. Cette fois-ci j'ai mis mes mordants directement dans le bain de teinture avant d'y immersé mes fibres précedemment lavées sauf que par mégarde j'ai mis un peu plus que le double d'alun ( oops ! ). 

 

  • J'ai ensuite inséré 40 gr. de bébé alpaga à mon bain de teinture en prévision de tricotter un petit béguin lutin teint à la main pour une amie qui sera bientôt maman, et j'ai laissé reposé au soleil durant 24 hres.

 

L'après-bain 

 

Après 24 heures de bain solaire j'ai jeté un coup d'oeil à ma laine puisque l'eau me semblait plutôt limpide et le pigment sur la fibre assez clair comparativement à l'aspect initial du trempage. Mon copain et assistant m'avait bien prévenu qu'il aurait opter pour un bain d'ébullition mais que voulez-vous ! La teinte était beaucoup trop subtile pour ce que j'espérais quoi qu'elle se présentait avec un effet de contraste ton sur ton varié qui m'a beaucoup plu. J'ai donc procéder à un après-bain (afterbath) qui consiste à replonger une fibre dans un bain d'adjuvants afin d'élargir la gamme de couleur d'un même pigment. 

  Le rose pâle du premier bain

Le rose pâle du premier bain

  Le rose saumon du deuxième bain encore mouillé

Le rose saumon du deuxième bain encore mouillé

Un adjuvant sert à modifier la couleur d'un même pigment mais n'agit pas nécessairement comme un mordant. J'avais lu que de plonger sa fibre dans une solution de vinaigre blanc et d'eau chaude pendant une dizaine de minutes rendait les couleurs plus vives. J'ai donc procéder à un après-bain en espérant que mon rose serait un peu plus saturé mais en vain. Assez déçue, j'ai décidé de m'y prendre autrement.

J'ai donc entrepris de peler et couper 3 betteraves que j'ai fait bouillir dans un 1,5 L d'eau et laisser mijoter pendant une heure. J'ai transféré la décoction dans un autre bocal en verre avec une pincée d'acide citrique pour effectuer un deuxième bain solaire dans l'espoir d'obtenir quelque chose de plus foncé. J'ai ensuite immersé ma laine dans la nouvelle solution pendant 20 hres et j'ai obtenu une couleur saumon tirant légèrement sur le rouge de façon unie, sans aucune variation de couleur.

  La couleur finale aux côtés de la couleur vierge

La couleur finale aux côtés de la couleur vierge

  un rose corail qui me rapelle les crépuscules d'été

un rose corail qui me rapelle les crépuscules d'été

Bien entendu j'ai laissé sécher au soleil plusieurs heures et mon écheveau final est ressorti rose  corail. On est loin du magenta profond mais je suis vraiment satisfaite du résultat même si ce n'est pas tout à fait ce que j'avais anticipé. Je trouve ça doux et estival, parfait pour la petite Charlotte qui verra le jour au mois d'août. J'ai beaucoup aimé voir les variations de couleurs possibles lorsqu'on joue avec la chimie du bain de teinture. Définitivement, j'ai la piqûre des teintures naturelles. Il y a quelque chose dans ce processus assez imprévisible qui me ramène tellement sur Terre et me fait apprécier le moment présent ... J'adore tout simplement voir la nature se transformer sous mes yeux, c'est tellement serein.

Sur ce, à bientôt pour d'autres transformations !

                         Coucher de soleil de mon dernier passage au Sentier Nature Tomifobia

                       Coucher de soleil de mon dernier passage au Sentier Nature Tomifobia