Contact

Pour s'inscrire à un atelier, des questions, demande de services, collaboration ou juste pour nous dire salut, n'hésitez pas à nous écrire via le formulaire ci-contre !

 

Don't hesitate to contact us for any questions, comments, requests or just to say hi with the form below !

Nom *
Nom

Explorations textiles et transformations naturelles

Journal

Teinture naturelle : Laine variée

bleu poussière

                             De gauche à droite : coton fromage, laine à bas brute, bébé alpaga

                           De gauche à droite : coton fromage, laine à bas brute, bébé alpaga

Enfin le retour des beaux jours ! Ici à Montréal le Printemps dévoile enfin le bout de son nez. Les températures se réchauffent, les rues s'animent, les jonquilles et tulipes ont éclos et les pissenlits tapissent les pelouses. On s'est dit qu'il serait opportun d'en profiter pour explorer des nuances de jaune à partir de pigments naturels, mais nous en avons aussi profité pour s'essayer à un effet de couleurs variées et nous sommes très heureux des résultats !

Vu la myriade de pissenlits disponibles en milieu urbain, j'avais très envie d'exploiter cette mauvaise herbe pour mes tests de teinture. J'en ai récolter environ 150 gr. dans un espace nature en face de chez moi. Il va sans dire que cela a attiré le regard des curieux, un membre d'une équipe citoyenne de nettoyage du terrain m'a abordé à savoir ce que j'allais en faire et il était très impressionné que cela s'en allait dans un bain de teinture ! 

J'ai mis les pissenlits dans un bocal en verre de 2 L avec de l'eau chaude et j'ai laissé au Soleil 2hres. J'ai ensuite filtré les pissenlits du bocal et j'ai ajouté à la décoction un écheveau de 20 gr. de laine à bas brute et 35 gr. de bébé alpaga pré-mordancés à l'alun et à la crème de tartre. J'ai relaissé exposé au Soleil 48 heures.

La couleur du premier bain était un jaune très pâle. J'avais des pelures d'oignons sous la main et il m'est venu l'idée d'ajouter différentes teintes de jaune à ces écheveaux plutôt monotones. J'ai donc fait bouillir des pelures d'oignons jaunes et fait mijoter pendant une heure. J'ai filtré le tout, laissé refroidir un peu et j'ai plongé mes fibres dans ce nouveau bain. J'ai effectué plusieurs trempages pour obtenir un effet de gradient.

IMG_3955.JPG

Le premier écheveau fût trempé plus longtemps que le deuxième, ce qui explique qu'il ait absorbé des pigments beaucoup plus prononcés. Au moment de tremper le deuxième écheveau la majorité du pigment du bain avait déjà adhéré au premier ce qui m'a donné comme deuxième résultat un écheveau plus subtil avec moins de nuances.

J'adore le résultat des deux écheveaux et j'ai très hâte de voir comment ils vont se tricotter. J'ai maintenant définitivement envie d'essayer de créer une laine teinte naturellement avec des speckles (les petits confettis de couleurs qui sont si à la mode présentement dans le tricot) ! J'ai aussi en tête depuis un moment d'essayer la racine de rhubarbe pour créer une vert/jaune chartereuse. Cette couleur naturelle me fascine car elle est presque néon et j'ai même rêvé que j'avais de la laine de cette couleur entre mes mains !

Compte tenu le petit poids de ces écheveaux tests je compte utiliser la laine à bas pour faire des talons et orteils contrastants pour une paire de bas futurs et le deuxième écheveau sera probablement donné à une amie afin qu'elle puisse tricotter son premier bonnet naissance.

Sur ce, à bientôt pour d'autres explorations et transformations x